Quiconque a déjà souffert d’infections des voies urinaires sait très bien à quel point elles sont incommodantes et pénibles. Le seul réconfort, c’est la possibilité de les traiter facilement avec des antibiotiques. Lorsque l’infection est bénigne, la prise d’Ampicillin, de Keflex, de Monurol, de Bactrium, de Septra ou d’autres antibiotiques élimine généralement le problème en quelques jours. Par contre, des médicaments ou traitements différents peuvent être requis pour traiter les infections plus graves qui attaquent les voies urinaires supérieures (comme vos reins).

Antibiotiques et infections urinaires récurrentes :

Par « infections urinaires récurrentes », on entend au moins deux infections en six mois, ou trois infections en un an. Ce problème est un fardeau pour les patients et coûte cher au système de la santé. Jusqu’à présent, l’antibioprophylaxie à faible dose au long cours et l’antibioprophylaxie postcoïtale (pour les femmes souffrant d’infections associées à des rapports sexuels) étaient les deux stratégies les plus courantes pour prévenir les infections urinaires récurrentes.

Si vous souffrez fréquemment d’infections urinaires, votre médecin pourrait vous recommander certains traitements, comme :

  • Antibiotiques à faible dose, initialement pour six mois, mais parfois aussi à plus long terme.
  • Autodiagnostic et automédication, si vous restez en contact avec votre médecin.
  • Dose unique d’antibiotiques après un rapport sexuel si c’est la cause de vos infections.
  • Prise d’antibiotiques pendant un ou deux jours chaque fois que vous avez des symptômes.
  • Œstrogénothérapie vaginale si vous êtes postménopausée.
  • Test d’urine à domicile dès le début des symptômes.

Ces traitements comportent toutefois un problème : une dépendance excessive aux antibiotiques. Plus une personne prend des antibiotiques pour traiter une infection, plus les bactéries risquent de développer une résistance à ces antibiotiques, ce qui réduit les chances que le traitement soit efficace la prochaine fois.

Lisez l’onglet « Résistance aux antibiotiques » pour vous renseigner sur ce problème de plus en plus préoccupant et apprendre pourquoi il est important d’utiliser des antibiotiques à bon escient !

La prévention est toujours le meilleur moyen d’éviter une infection urinaire.

The growing concern over the risk of antibiotic resistance is the primary reason most healthcare practitioners are now turning towards non-antibiotic approaches to treating recurrent or chronic cases of UTIs and trying to prevent them before they even begin.

Bonne nouvelle! Une nouvelle solution non antibiotique vous aide maintenant à prévenir les infections urinaires récurrentes avant même qu’elles ne se déclenchent! Gardez une longueur d’avance grâce à la formule à double action d’URIEXO!

Le défi consiste donc à freiner le processus avant de devoir consulter un médecin, et ce, sans avoir à dépendre d’antibiotiques à long terme. La PRÉVENTION prend alors toute son importance : elle permet de désamorcer l’infection avant qu’elle ne commence et brise le cercle vicieux qui affecte tant de gens.

Après votre traitement antibiotique, pensez à ajouter URIEXO à votre routine quotidienne pour renforcer votre santé urinaire et prévenir la prochaine infection.

Brisez le cercle vicieux des infections urinaires à répétition grâce à la formule à double action d’URIEXO

Prenez URIEXO au quotidien pour prévenir et éliminer les infections urinaires une fois pour toutes!

Uriexo Vegicaps -Na

Symptômes d’une infection urinaire : Les symptômes d’une infection urinaire varient selon la zone infectée. Apprenez à reconnaître ces symptômes ici.

Causes d’une infection urinaire : Plusieurs facteurs peuvent causer une infection urinaire : consommation d’alcool, activité sexuelle et même ce que vous portez! Apprenez-en plus ici sur les facteurs de risque courants pour mieux éviter les infections urinaires!

Complications médicales : Les infections bénignes disparaissent souvent d’elles-mêmes, sans traitement. Mais vous devriez consulter votre médecin si les symptômes persistent pendant quelques jours. Apprenez pourquoi et quand vous devriez consulter votre médecin ici.

Prévention des infections urinaires : Quiconque a déjà souffert d’infections des voies urinaires sait très bien à quel point elles sont incommodantes et pénibles. Alors, prenez les devants et lisez ces conseils ici pour les prévenir!

Résistance aux antibiotiques : En raison des préoccupations croissantes au sujet de la résistance aux antibiotiques, la plupart des professionnels de la santé privilégient désormais des solutions préventives non antibiotiques pour lutter contre les infections urinaires récurrentes. Lisez plus ici sur l’utilisation judicieuse d’antibiotiques!

Différence entre IVU et la VB: Bien que les infections urinaires et les infections vaginales soient très différentes, il est possible de souffrir des deux en même temps. La bonne nouvelle, c’est que ces deux affections peuvent être traitées et évitées ! Informez-vous sur les différences ici.

FAQ : Cliquez ici pour trouver les réponses aux questions fréquemment posées sur Uriexo et les infections des voies urinaires.