Comprendre les différentes techniques de mesure des canneberges est crucial pour garantir l’efficacité de votre choix de suppléments.

Quelle est la meilleure approche pour évaluer efficacement les PAC de canneberge ?

Diverses méthodes sont utilisées à l’échelle mondiale, chacune produisant des résultats différents, parfois avec un facteur de 1 à 5. Par conséquent, comparer les quantités de PAC en utilisant des techniques de test diverses peut être déconcertant. Heureusement, il existe une nouvelle méthode de test offrant des résultats plus uniformes pour les PAC solubles et insolubles dans le jus de canneberge, la poudre et les poudres de fruits entiers. Cette méthode est connue sous le nom de dosage du 4-(diméthylamino)cinnamaldéhyde (DMAC).

Défis dans la mesure des PAC avec le dosage DMAC :

Le dosage DMAC, basé sur la réaction entre le DMAC et les unités terminales des PAC, est largement utilisé pour quantifier le contenu total en PAC. Cependant, sa précision dépend du choix des étalons appropriés utilisés pour l’étalonnage. Traditionnellement, les procyanidines synthétiques A2 et B2 ont servi d’étalons en raison de leur similitude structurale avec les PAC naturellement présents. Néanmoins, des études récentes ont remis en question l’adéquation de ces étalons, préconisant l’utilisation de c-PAC (PAC dérivé de canneberge) pour une précision accrue.

L’un des principaux défis liés à l’utilisation des procyanidines A2 et B2 réside dans leur nature synthétique, qui peut ne pas reproduire précisément les PAC présents dans les sources naturelles. Par conséquent, un étalonnage basé sur ces étalons peut sous-estimer le vrai contenu en PAC dans les produits de canneberge, compromettant ainsi l’efficacité des stratégies de prévention des infections urinaires. En revanche, l’utilisation de c-PAC dérivées de canneberge comme étalons offre une mesure plus représentative et précise des PAC naturels présents dans les canneberges, améliorant la fiabilité des résultats du dosage DMAC.

En d’autres termes, en utilisant c-PAC comme étalon dans le dosage DMAC, les chercheurs peuvent tenir compte des variations de structure et de biodisponibilité des PAC, améliorant ainsi la précision de la mesure. Cette approche garantit que les résultats de l’étude reflètent mieux l’activité biologique des PAC dans la prévention des infections urinaires.

Quelle méthode préférée (DMAC/A2 ou DMAC/c-PAC) devrais-je rechercher lorsque je choisis un supplément de canneberge ?

La réponse courte : DMAC/c-PAC. Cependant, vous n’avez pas à prendre notre parole pour cela, il vous suffit de consulter ce que disent les scientifiques dans la littérature scientifique publiée, qui peut être vérifiée par quiconque dispose d’un ordinateur :

« Ainsi, l’utilisation de monomères et de dimères de procyanidine (procyanidine A2) comme étalons de DMAC pour estimer la teneur en oligomères PAC de DP (degré de polymérisation) plus élevé peut être inexacte et sous-estimer considérablement la teneur en PAC. »

  1. Rodrigo P. Feliciano,† Michael P. Shea,§ Dhanansayan Shanmuganayagam,§ Christian G. Krueger,§,# Amy B. Howell,⊗,# and Jess D. Reed*,§,#, Comparison of Isolated Cranberry (Vaccinium macrocarpon Ait.) Proanthocyanidins to Catechin and Procyanidins A2 and B2 for Use as Standards in the 4-(Dimethylamino)cinnamaldehyde Assay, J. Agric. Food Chem. 2012, 60, 4578−4585

« Le marché de la canneberge a reconnu l’utilité de l’étalon de référence c-PAC qui permet une quantification plus précise des PAC que le dimère de procyanidine A2. »

  1. Erica R. Gullickson,† Christian G. Krueger,*,†,‡ Andrew Birmingham,‡ Michael Maranan,‡ and Jess D. Reed†,‡, Development of a Cranberry Standard for Quantification of Insoluble Cranberry (Vaccinium macrocarpon Ait.) Proanthocyanidins, J. Agric. Food Chem. 2020, 68, 2900−2905

« L’utilisation actuelle de la procyanidine A2 comme étalon conduit à une sous-estimation de la teneur en PAC dans certains produits à base de canneberge, en particulier ceux qui contiennent des PAC de poids moléculaire plus élevé (c’est-à-dire des PAC insolubles). …..L’utilisation de l’étalon c-PAC pour quantifier la teneur en PAC dans les échantillons de canneberge a donné des valeurs qui étaient 2,2 fois plus élevées que celles déterminées par la procyanidine A2. Une plus grande précision est essentielle pour estimer la teneur en PAC en relation avec la recherche sur l’authenticité, l’efficacité et la bioactivité, en particulier pour la conception d’essais cliniques visant à déterminer les avantages supposés pour la santé. »

  1. Rodrigo P. Feliciano,† Michael P. Shea,§ Dhanansayan Shanmuganayagam,§ Christian G. Krueger,§,# Amy B. Howell,⊗,# and Jess D. Reed*,§,#, Comparison of Isolated Cranberry (Vaccinium macrocarpon Ait.) Proanthocyanidins to Catechin and Procyanidins A2 and B2 for Use as Standards in the 4-(Dimethylamino)cinnamaldehyde Assay, J. Agric. Food Chem. 2012, 60, 4578−4585

« L’utilisation du c-PAC dans le test DMAC a eu un effet plus prononcé sur l’estimation des PAC, car les poudres et les jus de canneberge ont été sous-estimés jusqu’à 47% par rapport aux résultats de la procyanidine A2. »

  1. Rodrigo P. Feliciano,† Michael P. Shea,§ Dhanansayan Shanmuganayagam,§ Christian G. Krueger,§,# Amy B. Howell,⊗,# and Jess D. Reed*,§,#, Comparison of Isolated Cranberry (Vaccinium macrocarpon Ait.) Proanthocyanidins to Catechin and Procyanidins A2 and B2 for Use as Standards in the 4-(Dimethylamino)cinnamaldehyde Assay, J. Agric. Food Chem. 2012, 60, 4578−4585

« L’adoption de la norme c-PAC doit être considérée comme une amélioration par rapport à l’utilisation du ProA2 pour la quantification précise des PAC de canneberge. »

  1. Christian G. Krueger a,b,*, Nathan Chesmore a, Xin Chen b,Jessica Parker b, Christina Khoo c, Jannie P.J. Marais c,Dhanansayan Shanmuganayagam b, Peter Crump b, Jess D. Reed a,b, Critical reevaluation of the 4-(dimethylamino)cinnamaldehyde assay:Cranberry proanthocyanidin standard is superior to procyanidin A2 dimer for accurate quantification of proanthocyanidins in cranberry products, Journal of Functional Foods 22 ( 2 0 1 6 ) 13–19, 2016 Elsevier Ltd. All rights reserved.

« L’utilisation du c-PAC comme étalon améliore la précision de la quantification du PAC par rapport à l’utilisation de l’étalon de procyanidine A2. »

  1. Rodrigo P. Feliciano,† Michael P. Shea,§ Dhanansayan Shanmuganayagam,§ Christian G. Krueger,§,# Amy B. Howell,⊗,# and Jess D. Reed*,§,#, Comparison of Isolated Cranberry (Vaccinium macrocarpon Ait.) Proanthocyanidins to Catechin and Procyanidins A2 and B2 for Use as Standards in the 4-(Dimethylamino)cinnamaldehyde Assay, J. Agric. Food Chem. 2012, 60, 4578−4585

« Les méthodes largement utilisées, telles que le dosage du 4-(diméthylamino) cinnamaldéhyde (DMAC), peuvent donner des résultats inexacts lorsque des composés simples, tels que le dimère de procyanidine A2 (ProA2), sont utilisés comme étalon. »

  1. Christian G. Krueger a,b,*, Nathan Chesmore a, Xin Chen b,Jessica Parker b, Christina Khoo c, Jannie P.J. Marais c,Dhanansayan Shanmuganayagam b, Peter Crump b, Jess D. Reed a,b, Critical reevaluation of the 4-(dimethylamino)cinnamaldehyde assay:Cranberry proanthocyanidin standard is superior to procyanidin A2 dimer for accurate quantification of proanthocyanidins in cranberry products, Journal of Functional Foods 22 ( 2 0 1 6 ) 13–19, 2016 Elsevier Ltd. All rights reserved.

Dans la quête pour combattre efficacement les infections urinaires, exploiter le potentiel des PACs présente une grande promesse. Une mesure précise des niveaux de PACs solubles et insolubles est essentielle pour comprendre leur efficacité combinée dans la prévention des infections urinaires. De plus, l’utilisation de c-PAC comme étalon dans le dosage DMAC garantit une précision de mesure, améliorant ainsi la fiabilité des résultats de recherche. En adoptant des suppléments de PAC à double action en association avec de la D-Mannose (tous deux à leurs doses cliniquement efficaces), les individus peuvent bénéficier d’une protection complète contre les infections urinaires, améliorant ainsi la santé des voies urinaires et réduisant le fardeau des infections récurrentes.

NOTE IMPORTANTE : Soyez prudent face aux affirmations de certains fabricants de suppléments de proanthocyanidines qui revendiquent la supériorité de leurs méthodes de mesure sans référence à une littérature scientifique accessible. Ce sont les mêmes entreprises qui peuvent indiquer de manière inexacte un contenu en PAC plus élevé que ce qui est indiqué sur leur licence de Santé Canada et leur emballage.
 
Il est crucial de se rappeler que les produits soumis à une évaluation complète de qualité, de sécurité et d’efficacité par Santé Canada portent généralement un Numéro de Produit Naturel (NPN). En revanche, les produits dépourvus de NPN sur leur étiquette ou leur emballage n’ont probablement pas été soumis à une évaluation approfondie de Santé Canada et peuvent ne pas répondre aux normes rigoureuses. En essence, le NPN de Santé Canada garantit que vous recevez précisément ce qui est indiqué sur l’étiquette et ce pour quoi vous avez payé.

« Pourquoi devriez-vous vous contenter de moins ? »

FORMULATION UNIQUE : La formulation unique d’URIEXO avec du D-Mannose (2000 mg/jour) et des Proanthocyanidines (36 mg/jour de PAC) aide à prévenir les infections urinaires.

PUISSANCE CLINIQUE : URIEXO est formulé avec non pas un, mais deux ingrédients cliniquement actifs à la dose cliniquement efficace la plus élevée autorisée par Santé Canada.

DONNÉES PUBLIÉES : Les données derrière URIEXO ont été publiées dans des revues scientifiques.

EFFICACITÉ COÛT-EFFICACITÉ : URIEXO coûte presque la moitié du prix par rapport à la combinaison d’autres marques contenant un seul ingrédient actif.

BONUS : Bandelette de test UTI gratuite incluse.

  • Aide à prévenir les infections urinaires :
    • miction douloureuse ou difficile
    • urination fréquente
    • urgence d’uriner
    • douleur sus-pubienne/pelvienne
  • Deux ingrédients médicinaux :
    • D-mannose (2000 mg / jour)
    • PACs, provenant de canneberge (36 mg / jour)
  • Sans antibiotique
  • Capsules faciles à avaler

Prenez URIEXO au quotidien pour prévenir et éliminer les infections urinaires une fois pour toutes!

Uriexo Vegicaps -Na

Mode d’action : Apprenez plus ici sur la double action d’URIEXO qui vous protège contre les bactéries, sans antibiotique!

Traitement et prévention : Découvrez comment vous pouvez prévenir votre prochaine infection des voies urinaires avec URIEXO ici.

Différence entre URIEXO et un traitement antibiotiques : Apprenez comment URIEXO peut éviter la prise d’antibiotiques et, surtout, la résistance aux antibiotiques ici.

Différence entre URIEXO et d’autres produits: Cinq principales différences distinguent URIEXO des autres produits en vente libre. Cliquez ici pour constater la différence par vous-même !

Infolettres: Cliquez ici pour accéder à nos bulletins d’information sur les dernières nouvelles, les conseils et les mises à jour concernant la santé urinaire.

FAQ : Cliquez ici pour trouver les réponses aux questions fréquemment posées sur Uriexo et les infections des voies urinaires.

Nos Produits: Cliquez ici pour consulter les gammes de produits de Tyros Biopharma. Nous nous engageons à fournir des produits de haute qualité qui permettent aux femmes de mener une vie saine et épanouie.