Résistance aux antibiotiques

Résistance aux antibiotiques

Depuis des générations, la thérapie antibiotique est la solution préconisée pour traiter rapidement et facilement les infections des voies urinaires (l’une des affections les plus courantes au monde). Mais on constate de plus en plus que les infections, qui affectent des millions de Canadiens et d’Américains chaque année (surtout des femmes), sont devenues résistantes aux médicaments. Le résultat? Un diagnostic qui était autrefois tout ce qu’il y a de plus routinier entraîne davantage d’hospitalisations, de complications et d’inconfort persistant causé par la sensation insupportable de brûlure.

La résistance aux antibiotiques pose un risque grave pour les gens qui souffrent d’infections urinaires à répétition. Lorsque les bactéries développent une résistance aux antibiotiques, elles peuvent proliférer de manière incontrôlée, ce qui augmente le risque de souffrir de complications médicales graves. En général, les personnes avec un système immunitaire affaibli ou atteintes de maladies chroniques sont plus vulnérables aux infections résistantes aux médicaments. Les infections urinaires ont cependant le triste privilège de poser le risque le plus important pour les personnes en santé : les germes à l’origine de ce type d’infection ont développé une résistance aux médicaments.

Des études récentes ont en effet démontré que 50 % des infections urinaires non compliquées causées par la bactérie E. coli (le type le plus commun de nos jours) résistent au Bactrim, l’un des médicaments les plus souvent prescrits, et au moins un cinquième sont résistantes à cinq autres traitements courants. L’ampicilline, autrefois le traitement privilégié, n’est plus la référence absolue, puisque plusieurs souches d’infections urinaires y ont développé une résistance. Aujourd’hui, de puissants antibiotiques intraveineux sont parfois nécessaires pour traiter une infection urinaire.

 

Selon un rapport récent de l’Organisation mondiale de la santé, le taux de résistance aux antibiotiques couramment prescrits pour traiter les infections urinaires varie entre 25 et 50 %.

 

La résistance aux antibiotiques est devenue l’un des problèmes de santé les plus inquiétants du monde. En raison de la surconsommation de médicaments chez les humains et le bétail, les germes ont développé des systèmes de défense. Ainsi, de plus en plus de médicaments utilisés pour traiter un vaste éventail de maladies sont devenus inefficaces, un phénomène qu’on observe à l’échelle mondiale du côté des infections urinaires.

Même si l’Organisation mondiale de la santé a noté que les données sur les infections urinaires et la résistance aux médicaments sont rares, elle a affirmé qu’une résistance accrue pourrait fort probablement causer des maladies plus graves, voire des décès, en raison de la prévalence des infections urinaires.

C’est précisément pour cette raison que nous devons recourir aux antibiotiques de façon éclairée. Les antibiotiques, c’est un peu comme une partie de cartes : il vaut toujours mieux se garder quelques bonnes options en main pour pouvoir les jouer au bon moment. Il est bon de garder cette stratégie à l’esprit au moment de décider si la prise d’antibiotiques pour prévenir une infection urinaire est un choix judicieux.

 

Résistance aux antibiotiques : un jour ou l’autre, les bactéries réussissent toujours à déjouer les antibiotiques !

 

La prévention est toujours le meilleur moyen d’éviter une infection urinaire.

En raison des préoccupations croissantes au sujet de la résistance aux antibiotiques, la plupart des professionnels de la santé privilégient désormais des solutions préventives non antibiotiques pour traiter les infections urinaires récurrentes ou chroniques et les prévenir avant même qu’elles ne surviennent.

Le défi consiste donc à freiner le processus avant de devoir consulter un médecin, et ce, sans avoir à dépendre d’antibiotiques à long terme. La PRÉVENTION prend alors toute son importance : elle permet de désamorcer l’infection avant qu’elle ne commence et brise le cercle vicieux qui affecte tant de gens. Après votre traitement antibiotique, pensez à ajouter URIEXO® à votre routine quotidienne pour renforcer votre santé urinaire et prévenir la prochaine infection.

Prenez des mesures préventives et utilisez des produits de prévention efficaces comme la formule à double action d’URIEXO® pour garder une longueur d’avance sur les infections.

 


Symptômes d’une infection urinaire : Les symptômes d’une infection urinaire varient selon la zone infectée. Apprenez à reconnaître ces symptômes.

En savoir plus

Causes d’une infection urinaire : Plusieurs facteurs peuvent causer une infection urinaire : consommation d’alcool, activité sexuelle et même ce que vous portez! Apprenez-en plus sur les facteurs de risque courants pour mieux éviter les infections urinaires!

En savoir plus

Complications médicales : Les infections bénignes disparaissent souvent d’elles-mêmes, sans traitement. Mais vous devriez consulter votre médecin si les symptômes persistent pendant quelques jours. Apprenez pourquoi et quand vous devriez consulter votre médecin.

En savoir plus

Prévention des infections urinaires : Quiconque a déjà souffert d’infections des voies urinaires sait très bien à quel point elles sont incommodantes et pénibles. Alors, prenez les devants et lisez ces conseils pour les prévenir!

En savoir plus

Traitement des infections urinaires : Cliquez ici pour connaître vos options pour traiter et prévenir les infections urinaires à répétition.

En savoir plus