Prévention des infections urinaires

Prévention des infections urinaires

Quiconque a déjà souffert d’infections des voies urinaires sait très bien à quel point elles sont incommodantes et pénibles. Même une infection légère peut provoquer des douleurs en urinant, une envie fréquente d’aller à la toilette, ou encore du sang ou du pus dans l’urine. Un traitement vient généralement à bout des infections urinaires, mais les infections urinaires chroniques ou récurrentes (qui ne se résorbent pas après un traitement ou qui surviennent à répétition) sont très fréquentes chez les femmes. Par infections urinaires récurrentes, on entend au moins deux infections en six mois, ou trois infections en un an. Ce problème est un fardeau pour les patients et coûte cher au système de la santé.

 

Le proverbe « mieux vaut prévenir que guérir » est particulièrement vrai dans le cas des infections urinaires. Heureusement, les moyens de prévention non antibiotiques sont nombreux et faciles à mettre en place.

 

La prévention : la clé pour prévenir les infections urinaires.

Les antibiotiques sont utiles pour traiter les infections urinaires, mais une prise trop fréquente risque d’entraîner une résistance immunitaire, ce qui rendra les infections suivantes plus difficiles à traiter. Comme cette résistance est de plus en plus préoccupante, la plupart des professionnels de la santé privilégient désormais des solutions préventives non antibiotiques pour lutter contre les infections urinaires avant même qu’elles ne surviennent.

 

Prenez des mesures préventives et utilisez des produits de prévention efficaces, comme URIEXO® , pour garder une longueur d’avance et éviter les traitements antibiotiques.

 

Prenez les devants! Voici des conseils pour renforcer les défenses naturelles de votre corps et l’aider à lutter contre les infections urinaires. Vous pourrez ainsi éviter des infections douloureuses et les complications découlant de la résistance antimicrobienne.

Conseils pour prévenir les infections urinaires : 

  • Restez hydraté : buvez beaucoup de liquides, surtout de l’eau (6 à 8 verres par jour), et évitez l’alcool et les boissons contenant de la caféine. Boire de l’eau dilue votre urine et vous fait uriner plus souvent. Les bactéries sont ainsi éliminées de vos voies urinaires avant de causer une infection.
  • Urinez dès que vous en ressentez l’envie et videz complètement votre vessie. Ne vous retenez pas : allez régulièrement à la toilette pour éliminer les mauvaises bactéries de vos voies urinaires.
  • Essuyez-vous de l’avant vers l’arrière : après avoir uriné ou été à la selle, essuyez-vous de l’avant vers l’arrière pour éviter que les bactéries de l’anus pénètrent dans le vagin ou l’urètre.
  • Prenez une douche plutôt qu’un bain.
  • Privilégiez les vêtements qui respirent : portez des culottes avec un gousset en coton et évitez les pantalons serrés qui peuvent retenir l’humidité.
  • Lavez vos organes génitaux avant un rapport sexuel.
  • Urinez avant et tout de suite après un rapport sexuel : en éliminant les bactéries ayant pu s’introduire dans les voies urinaires, vous réduisez le risque de développer une infection.
  • Évitez les produits irritants : les déodorants vaginaux et autres produits d’hygiène féminine (douches, poudres, etc.) peuvent irriter l’urètre.
  • Réévaluez vos méthodes de contraception : les diaphragmes et les condoms non lubrifiés ou traités aux spermicides favorisent le développement bactérien.
  • Si vous êtes une femme postménopausée, envisagez l’hormonothérapie : demandez à votre médecin comment les changements hormonaux affectent votre susceptibilité aux infections urinaires. Certains médecins recommandent des suppléments d’œstrogène pour réduire le risque.
  • Utilisez des tampons pendant vos règles : contrairement aux serviettes hygiéniques, les tampons gardent l’entrée de la vessie au sec, ce qui freine la prolifération de bactéries.
  • Utilisez URIEXO® au quotidien : pris chaque jour, URIEXO® facilite l’élimination des bactéries et vous protège avant même qu’une infection ne se déclare.

La plupart des gens peuvent briser le cercle vicieux des infections urinaires récurrentes en adoptant de saines habitudes préventives.

 

 

 

Que devez-vous éviter si vous avez une infection urinaire ?

Voici quoi éviter lorsque vous avez une infection urinaire :

  • Évitez les relations sexuelles : non seulement un rapport sexuel pendant une infection urinaire risque d’être une source d’inconfort, mais vous pourriez aussi aggraver l’infection en introduisant de nouvelles bactéries dans votre système. Une fois que votre infection est guérie, essayez d’éviter les relations sexuelles pendant deux semaines.
  • Évitez les édulcorants artificiels : des études ont démontré que les édulcorants artificiels aggravent les symptômes.
  • Évitez l’alcool : l’alcool irrite la vessie et risque d’envenimer l’infection.
  • Évitez la caféine : la caféine peut également irriter la vessie.

Symptômes d’une infection urinaire : Les symptômes d’une infection urinaire varient selon la zone infectée. Apprenez à reconnaître ces symptômes.

En savoir plus

Causes d’une infection urinaire : Plusieurs facteurs peuvent causer une infection urinaire : consommation d’alcool, activité sexuelle et même ce que vous portez! Apprenez-en plus sur les facteurs de risque courants pour mieux éviter les infections urinaires!

En savoir plus

Complications médicales : Les infections bénignes disparaissent souvent d’elles-mêmes, sans traitement. Mais vous devriez consulter votre médecin si les symptômes persistent pendant quelques jours. Apprenez pourquoi et quand vous devriez consulter votre médecin.

En savoir plus

Traitement des infections urinaires : Cliquez ici pour connaître vos options pour traiter et prévenir les infections urinaires à répétition.

En savoir plus

Résistance aux antibiotiques : En raison des préoccupations croissantes au sujet de la résistance aux antibiotiques, la plupart des professionnels de la santé privilégient désormais des solutions préventives non antibiotiques pour lutter contre les infections urinaires récurrentes. Lisez plus sur l’utilisation judicieuse d’antibiotiques!

En savoir plus