Mobilité réduite et infections urinaires

Mobilité réduite et infections urinaires

Si vous êtes alités ou souffrez de problèmes de mobilité, par exemple à la suite d’une lésion de la moelle épinière, vous êtes plus vulnérables aux infections urinaires.

Trois grandes raisons expliquent pourquoi les personnes à mobilité réduite contractent des infections urinaires :

  1. La plupart des gens perdent leurs fonctions urinaires normales après une lésion de la moelle épinière. Ils ont besoin de sondes et d’autres dispositifs pour éliminer l’urine du corps et garder leur vessie et leurs reins en santé. La plupart des dispositifs de gestion de la vessie facilitent l’entrée de bactéries dans la vessie par l’urètre. L’utilisation intermittente de sondes urinaires accroît également le risque que des bactéries pénètrent dans le corps.
  2. Après une lésion de la moelle épinière, la plupart des personnes perdent également le contrôle de leurs intestins, ce qui accroît le contact avec des selles. Or, les infections urinaires sont souvent provoquées par des bactéries présentes dans les selles qui arrivent à entrer dans la vessie pendant la miction.
  3. Une fois implantées dans la vessie, les bactéries sont difficiles à déloger. Les gens en santé réussissent généralement à éliminer la plupart des bactéries lorsqu’ils vident complètement leur vessie, ce qui n’est pas le cas chez les personnes souffrant d’une lésion de la moelle épinière. Les bactéries nocives restent donc dans le corps et provoquent une infection.

Comment prévenir les infections urinaires associées à la mobilité réduite :

  • Ne laissez pas votre vessie devenir trop pleine : videz complètement votre vessie chaque fois. Vous préviendrez ainsi deux problèmes fréquents qui augmentent le risque de contracter une infection urinaire.
  • Restez hydraté : buvez beaucoup de liquides, surtout de l’eau (6 à 8 verres par jour), et consommez des boissons alcoolisées ou contenant de la caféine avec modération. Boire de l’eau dilue votre urine et vous fait uriner plus souvent. Les bactéries sont ainsi éliminées de vos voies urinaires avant de causer une infection.
  • Mangez sainement et faites de l’exercice : manger sainement et faire de l’exercice sont deux excellents moyens de renforcer votre système immunitaire. Plus votre système immunitaire est fort, mieux il est capable de lutter contre les infections.
  • Maintenez une bonne hygiène : la propreté est un bon moyen de prévenir la prolifération des bactéries. Lavez-vous toujours avant et après une opération de gestion de la vessie et des intestins.
  • Restez à l’affût des signes avant-coureurs d’une infection : vous pourriez remarquer des signes avant-coureurs d’une infection, par exemple des sédiments sablonneux ou du mucus dans l’urine, ou encore une urine foncée, trouble et nauséabonde.
  • Adoptez des mesures de contrôle des infections si vous utilisez une sonde : respectez les mesures de prévention des infections. Demandez à votre professionnel de la santé de vous montrer les bonnes techniques.
  • Pensez à prendre URIEXO® au quotidien : URIEXO peut réduire les récidives d’infections urinaires.

 

Prenez URIEXO® au quotidien pour prévenir et éliminer les infections urinaires une fois pour toutes.


Rapports sexuels et infections urinaires : La fréquence accrue des rapports sexuels est l’une des causes principales des infections urinaires chez les femmes. Apprenez comment réduire le risque de contracter une infection urinaire après un rapport sexuel.

En savoir plus

Ménopause et infections urinaires : Après la ménopause, la diminution du niveau d’œstrogène affecte les voies urinaires et rend les femmes plus vulnérables aux infections. Apprenez pourquoi !

En savoir plus

Diabète et infections urinaires : Si vous êtes atteint de diabète de type 2, vous êtes plus à risque que les gens non diabétiques de développer une infection urinaire. Découvrez comment réduire le risque.

En savoir plus

Aînés et infections urinaires : Les infections urinaires sont nettement plus fréquentes et graves chez les personnes âgées (tant les femmes que les hommes). Apprenez pourquoi !

En savoir plus