Infections urinaires récurrentes

Infections urinaires récurrentes

La plupart des infections urinaires se résorbent après un traitement. Cependant, les infections urinaires chroniques ou récurrentes ne répondent pas au traitement ou se succèdent à répétition, que ce soit parce que des bactéries externes pénètrent dans les voies urinaires et provoquent une récidive, ou que des bactéries non éliminées lors d’une infection précédente se réactivent. C’est ce qui arrive lorsque les bactéries sont protégées par un biofilm et attendent d’envahir et d’attaquer à nouveau les voies urinaires en établissant une colonie résistante aux antibiotiques. Si vous contractez plus de deux infections urinaires en six mois ou trois infections fois par année, on considère qu’il s’agit d’une infection urinaire récurrente. Ce problème est fréquent chez les femmes.

 

Une première infection urinaire peut être le signal de départ d’une longue série.

 

Comme nous l’avons vu, plusieurs facteurs augmentent le risque de souffrir d’infections urinaires à répétition. Certains sont physiques ou liés à des comportements ou à l’âge, mais une attaque par une bactérie nocive et « résistante » est souvent la cause principale des infections urinaires à répétition. Explorez les sous-onglets de cette section pour en savoir plus sur les infections urinaires et les mesures de prévention utiles.


Rapports sexuels et infections urinaires : La fréquence accrue des rapports sexuels est l’une des causes principales des infections urinaires chez les femmes. Apprenez comment réduire le risque de contracter une infection urinaire après un rapport sexuel.

En savoir plus

Ménopause et infections urinaires : Après la ménopause, la diminution du niveau d’œstrogène affecte les voies urinaires et rend les femmes plus vulnérables aux infections. Apprenez pourquoi !

En savoir plus

Diabète et infections urinaires : Si vous êtes atteint de diabète de type 2, vous êtes plus à risque que les gens non diabétiques de développer une infection urinaire. Découvrez comment réduire le risque.

En savoir plus

Mobilité réduite et infections urinaires : Si vous êtes alités ou souffrez de problèmes de mobilité, par exemple à la suite d’une lésion de la moelle épinière, vous êtes plus vulnérables aux infections urinaires. Apprenez comment les prévenir  !

En savoir plus

Aînés et infections urinaires : Les infections urinaires sont nettement plus fréquentes et graves chez les personnes âgées (tant les femmes que les hommes). Apprenez pourquoi !

En savoir plus